Rechercher

Un sondage éclairant



Je viens de découvrir un sondage de l’IFOP du 1/09/2020 (https://www.ifop.com/publication/droit-au-blaspheme-caricatures-liberte-dexpression-les-francais-sont-ils-encore-charlie/) qui indique que 74% des musulmans de France âgés de moins de 25 ans considèrent que la charia (la loi coranique) est au-dessus des lois de la République. 40% de l’ensemble des musulmans pensent la même chose.

Si l’on considère les Français musulmans, de deux choses l’une : soit ils sont nés en France et, quelque part, à un moment donné, nous avons raté quelque chose ; soit ils ont acquis la nationalité française et, dans ce cas, ce sont eux qui n’ont pas respecté les engagements qu’il leur a été formellement demandé de prendre lors de cette acquisition à la préfecture de leur domicile. Restent les musulmans de nationalité étrangère résidant en France. Là encore, il y a erreur pour ceux qui ont répondu positivement à ce sondage… Soit ils n’ont pas compris ce qu’était la France et il faut leur expliquer ou leur conseiller d’aller s’installer dans un pays qui applique la charia ; soit ils l’ont au contraire parfaitement compris et alors le conseil précédent doit devenir une obligation.

Ce qui m’inquiète plus, c’est que les 60% considérant que les lois de la République sont les seules à respecter dans la Nation ne soient pas plus présents lors des manifestations consécutives aux attentats commis en France. Depuis cinq ans, ils ont pourtant eu (et malheureusement) l’occasion de le faire à de multiples reprises. Peur d’être désigné par leurs coreligionnaires fondamentalistes ? Manque de conviction ? C’est dommage, ils seraient chaleureusement accueillis pour ces hommages posthumes.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout