Rechercher

Soyons tous ânonistes!



C’est décidé : l’an prochain je ne me présente pas aux municipales à Paris. Suis pas prêt… Et Paris est trop loin… En plus, la navette qui m’emmenait au TGV a été supprimée le dimanche soir. Ça complique… Du coup, je vais créer une nouvelle religion. Va falloir écrire un livre de préceptes ! Un recueil des Saines Écritures. C’est le plus compliqué. Enfin, pas tant que ça : je ne vais pas trop me creuser, une compilation de ce qui existe déjà devrait faire l’affaire. Mais bon, c’est long… Alors, en parallèle, j’ai déjà réfléchi au logo : ce sera un ânon. Je vais décliner des produits dérivés : tee-shirts, porte-clés, cendriers, enfin, tout le bazar habituel… Avec des slogans : Je pratique l’ânonisme© ; Anonism for ever© ; Ânoniste un jour, Ânoniste toujours©… Je sais qu’il y a des risques de détournement, style « Ni Ânon, ni Macron », mais en même temps© ça peut faire de la pub. Ah oui, j’allais oublier : je vais inviter tous les ânonistes à sillonner la France revêtus de ces tee-shirts. Je suis sûr qu’ils vont se faire tabasser par la concurrence et qu’en pas longtemps on va arriver en tête de classement de tous les sondages sur la victimisation. Une pub pas chère et qui rapporte des adeptes. Juifs, musulmans, chrétiens…, attendez-vous à ce que je prenne des parts de marché ! De gré à gré. Sans contrainte aucune. Sauf celle de pratiquer l’ânonisme, mais très vite elle deviendra plaisir, en pensée, en parole et surtout en action. Si tout marche bien, et si la navette est rétablie, j’envisagerai une candidature à Paris en 2026. Avec, en tête de mon programme, le rétablissement des asineries. J’ai le pressentiment qu’on est bien parti pour l’emporter.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout