Rechercher

Les salauds et les barbares



Tant que chaque individu vivant en France, plutôt que dire « Ce qui est arrivé à Charlie est horrible, mais il n’aurait pas dû publier les caricatures » ne sera pas en capacité de dire « Je ne suis pas d’accord avec Charlie, mais le journal a le droit de publier n’importe quelle caricature », nous serons sous la menace de nouvelles actions terroristes telles que celle qui s’est produite ce matin.

Ce ne sont pas toutes les manifestations communautaristes, relayées ou soutenues (quand elles ne sont pas initiées) par des responsables politiques, qui vont aider à cette prise de conscience que l’un des fondements de la démocratie est la liberté d’opinion.

Ils ne sont pas tous d’extrême gauche, certains sont de droite. Pour mieux comprendre les dégâts qu’ils produisent dans la société, et qui peuvent conduire à des attentats comme ce matin, je vous invite à lire le livre d’Eve Szeftel, journaliste à l’AFP : Le maire et les barbares. Elle raconte comment Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a conforté sa présence en Seine-Saint-Denis, en manoeuvrant et en soutenant l’un de ses proches en 2014 pour conquérir la mairie de Bobigny.

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout