Rechercher

Je me cherche



Lorsque je cherche le terme « islamophobe » ou « islamophobie » dans ma bible numérique, le CNRTL (Centre national de ressources textuelles et lexicales, que je vous recommande vivement !), je ne les trouve pas. Donc, ce mot n’existe pas dans la langue française ! Évidemment, étant favorable à l’enrichissement de notre langue, j’accepte volontiers l’introduction de nouveaux termes, et de ce fait je suis allé consulter les deux mots qui composent ce nouveau substantif (ou adjectif) : « islam » et « phobie ». Pour le premier, je découvre sans surprise que c’est « la religion des musulmans », mais un exemple de son usage, tiré de Théophile Gautier, ne manque pas de piquant : « Le contraste de l'islam et du christianisme, de la tente nomade et du donjon féodal, de la froideur du Nord et des passions ardentes du désert (...) nous semblait devoir prêter à quelques situations dramatiques. » Gautier, Hist. romant.,1872, p. 79. J’y trouve la confirmation aussi que le mot vient de l’arabe et signifie « soumission », sous-entendu « à Dieu »…

Pour ce qui concerne la « phobie », c’est à l’origine un terme utilisé en psychopathologie et qui désigne une anomalie mentale. Mais par extension, et dans le langage courant qui n’est pas aussi précis que celui des psychologues ou des psychiatres, c’est devenu une « aversion très vive, irraisonnée ou peur instinctive ». Après avoir vérifié le sens de « aversion » : « Phénomène affectif pouvant atteindre tous les degrés depuis la répugnance physique et instinctive jusqu'à la haine calculée contre quelque chose ou quelqu'un. », je suis ressorti de ces lectures convaincu de ce que je pressentais : je ne suis pas « islamophobe » !

Convaincu mais pas totalement satisfait, car critique vis-à-vis de l’islam comme de toutes les autres religions, j’ai poursuivi ma petite visite sur cnrtl.fr pour chercher une signification du mot « religion ». La voici : « Rapport de l'homme à l'ordre du divin ou d'une réalité supérieure, tendant à se concrétiser sous la forme de systèmes de dogmes ou de croyances, de pratiques rituelles et morales. » Et là j’ai tout compris : « dogme », « croyance », « rituel » », autant de termes avec lesquels j’ai des difficultés… Du coup, je suis allé « me chercher » dans d’autres mots, et j’en ai trouvé deux entre lesquels j’hésite sincèrement, car ils définissent assez bien, tous les deux, ma façon d’envisager la vie en ce bas monde.

Agnosticisme : « Doctrine ou attitude philosophique qui considère l'absolu inaccessible à l'intelligence humaine ».

Athéisme : d’un point de vue philosophique : « Négation explicite de l'existence de Dieu, avec généralement instauration d'un humanisme sans religion », et par extension : « Manière d'agir sur le monde en vue d'instaurer une échelle de valeurs exclusive des valeurs religieuses, considérées comme obstacle à la libération de l'homme. »

Mais du coup, j’ai un autre problème : je découvre que l’on peut être à la fois athée et agnostique. Tout cela sans être islamophobe !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout