Rechercher

Guère de religion



Les réactions du président de la République et du ministre de l'Intérieur, suite à l'incendie qui s'est déclaré dans la cathédrale de Nantes, sont un peu troublantes. Elles arrivent en effet alors que la piste criminelle est envisagée, et pourtant elles font le lien avec l'incendie de Notre-Dame à Paris: "Après Notre-Dame...", "Une fois de plus...", alors que pour Paris aucune piste autre qu'accidentelle n'a jamais été envisagée jusque-là.

On peut aussi se poser la question du ou des auteurs de cet incendie, s'il s'avère réellement criminel. Il arrive au moment où le gouvernement a été (pour une fois!) assez clair sur le communautarisme qui n'a pas sa place dans la République. On sait que de nombreux groupes pseudo-politiques ou pseudo-religieux ont intérêt, au contraire, à ce que le communautarisme s'installe en France.

Si c'est un acte délibéré, je souhaite que ce soit l'oeuvre d'un "dérangé, qui n'ait absolument aucun lien avec quelque communauté que ce soit, autre que celle se référant à la conjuration des imbéciles.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout