Rechercher

Give peace a chance



Jean-Luc Lennon, le procureur de la République de Basse-Terre, avant de démissionner, aurait dû réécouter la chanson écrite par son célèbre homonyme. D’abord parce que son ministre de tutelle a assuré il y a quelques jours qu’il n’était en guerre contre personne. Et donc qu’il fallait donner une chance à la paix. Ensuite parce que le motif de sa démission est en contradiction totale avec le projet du nouveau ministre de la Justice. Lennon affirme en effet qu’il ne pourra pas « travailler sereinement sous son autorité ». Et justement, Dupond-Moretti souhaite que les procureurs soient indépendants du pouvoir politique.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout