Rechercher

Et si on élisait un président de gauche...





Les choses paraissent assez claires ! La France compte 9 millions de pauvres. Et autant qui ont du mal à joindre les deux bouts, vous savez, ceux à qui on a jeté quelques miettes lorsque le pays a jauni. Une majorité de Français (60 % selon un sondage Yougov publié hier) soutiennent le mouvement de grève d’aujourd’hui, sachant que (toujours selon le même sondage) 71 % sont inquiets pour l’avenir de leurs retraites. Pendant ce temps, « Je veux aller au bout de cette réforme, je pense qu’elle est nécessaire pour le pays, donc je la défendrai », a prévenu Emmanuel Macron. Pourquoi cette insistance ? Parce que ce gouvernement de droite a décidé qu’il n’y avait pas suffisamment de ressources, dans notre pays, pour financer les retraites. Mais si l’on regarde un tout petit peu les chiffres, on constate qu’il y avait 1 800 000 millionnaires (en dollars) habitant en France en 2015. À la mi-2018, ils étaient 2,14 millions, selon une étude du Crédit suisse. Donc, ça augmente !

La même année (2015), la richesse moyenne par adulte s'élevait à 236 285 €. Elle est de 248 858 € cette année, selon le journal Les Échos du 22 octobre dernier. La richesse des milliardaires français a quant à elle été multipliée par trois entre 2007 et 2017, et la France est le pays d'Europe qui a le plus fortement rémunéré les actionnaires. En 2010, l'Européen le plus riche était le Français Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH (4e fortune mondiale, selon Forbes). Il le reste en 2019, confortant même « un peu » son patrimoine. En 2017, les 10 % de Français les plus riches détenaient 47 % du patrimoine brut quand les 50 % les plus pauvres en ont 8 %.

Conclusion : l’argent existe ! Si un gouvernement de droite ne sait pas comment faire pour aller le trouver, nous n’avons qu’à élire un président de gauche ! Élémentaire, non ?

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout