Rechercher

Des bas d'experts




Je viens de tomber sur un débat animé par Laurence Ferrari sur Cnews... Et j'ai compris en une quinzaine de minutes pourquoi on en était arrivé à ce niveau d'indigence dans le débat public. Le sujet n'était pas d'une importance capitale : "Dans quel état sont nos ponts?". Enfin, pour ceux qui sont morts à Mirepoix-sur-Tarn et pour ceux qui vont inévitablement mourir sur l'un des 25000 ponts français (sur les 250000, grosso modo, que compte la France) en mauvais état, le débat était sérieux!

C'est pour ça que l'animatrice avait invité un collège d'experts pour débattre. Je les présente : Jean-Claude Dassier (il a travaillé chez Bouygues!); Laurence Sailliet, successivement nutritionniste de formation (et à ce titre spécialiste des ponts), femme politique à l'UMP (j'ai trouvé ça dans sa biographie sur Gala, je ne la connaissais pas...) et depuis peu chroniqueuse (j'ai bien dit "cro"!) télé; Jean Garrigues, président du comité d'histoire contemporaine (spécialiste du pont d'Arcole); un individu non identifié (il n'a pas parlé le temps que j'ai regardé). Et une bimbo botoxée nommée Rose Ameziane, présidente d'une association (ETIC, connais pas non plus...) qui, après avoir été hôtesse de caisse à la BNP (elle empruntait sans doute un pont chaque jour pour venir au boulot, d'où sa légitimité), est devenue elle aussi chroniqueuse dans une émission (enfin, émission...) intitulée Les grandes gueules. Il y avait aussi un type, Pierre Chasseray, porte-parole de 40 millions d'automobilistes qui, de ce que j'ai vu, m'a paru être le seul à savoir de quoi il parlait! Du coup, je me suis demandé ce qu'il faisait là...

J'ai éteint au moment où il allait être question d'alcool au volant. Avec les mêmes experts. Santé!

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout