Rechercher

Confinement chinois





Un seul pays au monde semble avoir réussi à endiguer la pandémie : la Chine. Depuis mars 2020, il n’y a pratiquement plus aucun cas de Covid déclaré. Peut-être que Pékin trafique les chiffres. Peut-être pas…

N’étant ni sinologue, ni épidémiologiste, je me souviens tout de même des recommandations, en France, de nombreux médecins, au tout début : tester-tracer-isoler. C’est ce qu’a fait la Chine, notamment avec des confinements sévères dès l’apparition de cas (et évidemment respectés, les Chinois n’ont pas le choix…) pendant plusieurs semaines.

C’est ce qu’a fait aussi le Maroc dès les premiers cas apparus : tout le monde enfermé dans des hôpitaux, sans possibilité de sortie ni de visites, pendant trois semaines à un mois. Avec à la clé le « traitement » hydroxychloroquine-azithromicine… Et ça a marché ; pendant plus d’un an, les nombre de nouveaux cas et de décès ont été très faibles. On sait que le « traitement » n’y est pour rien. Et donc, c’est l’isolement qui a été efficace. Dans ce pays, c’est particulièrement marquant : depuis que ces mesures ont été relâchées, l’épidémie se diffuse de façon beaucoup plus intense, comme partout où le confinement « radical » n’est pas appliqué, c’est-à-dire… partout !

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout