Rechercher

Chasse et randonnée



Plus de 400 personnes ont été tuées par des chasseurs au cours de ces vingt dernières années. Demain, c’est l’ouverture. Et donc il sera impossible de se promener dans les zones où les chasseurs sont présents.

Je ne suis absolument pas anti-chasse par principe. J’ai vécu toute ma jeunesse avec un père chasseur et il m’est souvent arrivé de l’accompagner. A l’époque c’était une chasse à la traque, avec des fusils peu puissants. Capables tout de même de tuer des lapins ou même des chevreuils et des sangliers dès lors qu’ils étaient chargés de chevrotine… Je n’ai aucun souvenir du moindre accident. Les chasseurs étaient en même temps des cueilleurs. S’ils ne trouvaient pas de gibier, ils revenaient rarement bredouilles : ils rapportaient toujours un sac de champignons, de châtaignes ou de mûres.

Aujourd’hui, les chasseurs se déplacent en 4X4, ils ne marchent presque plus. Et ils sont armés de carabines à très longue portée, chargées de balles. Assis sur des tabourets pliants, ils attendent que le chevreuil passe devant eux. Quand ils n’en trouvent pas, ils rentrent généralement chez eux, sans ramasser quoi que ce soit. Parfois une cuite…

Ce matin, sur ma balade de 11 km, j’en ai croisé quatre, des chevreuils. Une mère et ses deux petits, avec un troisième un peu plus éloigné, qui a fini par les rejoindre quand ils m’ont aperçu. J’espère juste qu’à partir de demain, ils s’enfuiront un peu plus rapidement…

Pour être tout à fait honnête, les fédérations de chasse sont plutôt attentives au nombre de chevreuils à abattre chaque année : les chasseurs se voient attribuer un certain nombre de bagues en fonction de la population estimée, et le braconnage est très rare. Ils jouent donc un rôle de régulateur, et ce n’est pas cet aspect qui peut leur être reproché. En revanche, en raison de leurs armes, le marcheur ne fait pas le poids face à eux et c’est à lui de s’abstenir de pratiquer son activité. Si la chasse était un métier, ce pourrait être compréhensible. Mais puisque ce n’est pas le cas, il est impératif qu’un modus vivendi soit trouvé. Il ne l’est pas à ce jour !

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout